Dépression saisonnière | Faire face au manque de lumière en hiver

La chronobiologie est la discipline scientifique qui étudie les rythmes biologiques. Il est clairement établi que les variations journalières d’intensité lumineuse agissent sur notre horloge biologique. Avec l’hiver, l’intensité lumineuse diminue fortement et entraine troubles du sommeil et dépression saisonnière.Les troubles pour dépression saisonnière due à la diminution de l’intensité lumineuse se manifestent le plus souvent par des signes divers : torpeur physique, baisse d’énergie et d’envie, appétit exagéré vers les « sucres », prise de poids, baisse de la libido, une irritabilité… en un mot, l’horloge biologique est déréglée !

La baisse de lumière provoque des modifications hormonales : d’un côté, on voit apparaître une diminution de la production de sérotonine, et de l’autre, une augmentation anormale de la production de mélatonine en journée. Chaque hiver, plus de 40% des français se sentent « atteints » par ces troubles… Il convient donc de réagir et de sortir de ce cercle dépressif !

En dehors de la luminothérapie, qui reste une solution intéressante, il existe également une série de facteurs « non photiques » qui modulent les rythmes biologiques ou qui sont capables de modifier l’organisation réglée par le cycle lumière-obscurité.

 

Ces facteurs sont apparentés à des stimuli de nature :

  • comportementale (hyperactivité),
  • alimentaire (un régime hypocalorique modifie le cycle veille-sommeil, alors qu’un régime riche en graisses entraine un changement dans la répartition journalière des prises alimentaires et un ralentissement dans la synchronisation par rapport à la lumière, etc.),
  • ou pharmacologique.

Moyennant des apports en tryptophane, magnésium, vitamines B et mélatonine, la micronutrition constitue une des réponses clé au manque de lumière. De plus, elle ne présente pas d’effet accoutumance.

Le cerveau est au centre de notre organisation rythmique, fondée sur l’équilibre des monoamines ou neurotransmetteurs. Connaître vos systèmes sérotoninergiques et catécholaminergiques vous permettra d’avoir une conduite micronutritionnelle efficace pour un hiver plein de bonne humeur.

Avec Inovance des Laboratoires YSONUT, vous allez aimer l’hiver !

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.