Les bonnes résolutions  Micronutrition

Les bonnes résolutions Micronutrition

Comme chaque début d’année, nous dressons notre liste de bonnes résolutions ! Sur le plan santé, c’est l’arrêt de tabac qui vient en tête, puis « faire du sport », puis, en troisième lieu, viennent les résolutions en rapport avec l’alimentation : manger moins gras, meilleur choix des aliments, favoriser la prise de micronutriments selon sa propre horloge biologique, etc., tout ceci dans le but de maintenir son capital santé tout au long de cette nouvelle année !

Le tabac, les graisses, le surpoids, l’hypertension, le manque d’activité physique sont au cœur de la problématique des maladies cardiovasculaires, qui constituent la cause la plus fréquente de mortalité dans les pays développés. Diverses études analysant les maladies cardiovasculaires ont mis en cause l’alimentation.

L’augmentation du cholestérol athérogène (LDL), corrélée à une hypertension, favorise les maladies coronariennes et aboutit à une prise en charge médicale. Si les médicaments permettent la réduction du risque cardiovasculaire, il n’en reste pas moins qu’ils impliquent parfois des effets secondaires* à long terme, souvent sous-estimés, ainsi que des coûts de plus en plus élevés pour la santé publique qui cherche pourtant à réduire sa dette.

Se protéger contre les facteurs induisant des maladies cardiovasculaires devient la bonne résolution santé 2012 !

Premièrement, il faut apporter les bons lipides pour améliorer le rapport entre acides gras omégas 6 et omégas 3 (tendre vers 4/1 et non 10/1 voire 30/1), en se rapprochant ainsi des critères du régime crétois. Les omégas 3, dont l’acide alpha linolénique (ALA), sont issus du milieu marin et du milieu végétal.

Les besoins fixés par l’OMS sont de 1.1 g à 1.6 g par jour. Ils sont couverts par 1 cuillère à café d’huile de cameline par exemple.

En second, il convient de consommer des végétaux riches en phytostérols, lipides contenues dans certaines céréales (surtout complètes), dans les huiles végétales non raffinées et dans certains fruits et légumes comme les crucifères (chou-fleur, brocoli…). Les phytostérols favorisent la fluidité et la perméabilité des membranes cellulaires.

Enfin, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires permettant de satisfaire la bonne résolution santé sur le plan cardiovasculaire, comme par exemple des capsules de levure de riz rouge, qui contient de la monacoline K, chimiquement identique à la lovastatine, un médicament de synthèse classique prescrit en cas d’hypercholestérolémie.

Ou encore, autre exemple : le Q10, une substance antioxydante naturellement fabriquée par l’organisme qui diminue avec l’âge et avec la consommation prolongée de médicaments pour lutter contre l’hypercholestérolémie. Il a lui aussi un effet bénéfique.

Avec les micronutriments Inovance®, les bonnes résolutions de l’année 2012 se placent sous le signe de la santé.

 

*retrait en août 2001 de la cérivastatine par les laboratoires Bayer

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.