Perte de poids | Obésité et surpoids en Europe

Créée en 1948, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour objectif, entre autres, de promouvoir et de favoriser le développement de la sécurité sanitaire, de renforcer les systèmes de santé et de valoriser la recherche. Par ses programmes, l’OMS s’emploie également à améliorer la nutrition. Fin 2011, L’OMS  Europe a établi un certain nombre de données afin de dessiner une carte européenne de l’obésité et du surpoids.

Les organismes de statistiques et d’observation ont communiqué les tendances de l’obésité pour les années 1985 à 2005, chez des adultes âgés entre 25 et 64 ans et dans 53 pays de la région Europe. On relève quelques points saillants :

L’obésité et le surpoids sont plus fréquents pour les populations âgées de 50 à 64 ans que pour les populations âgées de moins de 50 ans. C’est au Royaume-Uni où les hommes ont le plus haut taux de surpoids  (surpoids défini pour un Indice de Masse Corporelle entre 25 et 30).

C’est en Irlande où les femmes ont le plus haut taux d’obésité (obésité définie pour un IMC supérieur à 30). L’Irlande se distingue par une progression de l’obésité plus rapide que celle du surpoids contrairement à d’autres pays européens, où obésité et surpoids ont des tendances de progression identiques.

En ce qui concerne l’obésité infantile, les chiffres sont alarmants et suivent la même logique quel que soit le pays d’Europe ! Le taux d’obésité des enfants est aujourd’hui dix fois supérieur à ce qu’il était en 1970.

Dans les classes de primaire, en Espagne, Italie et Portugal, le taux d’enfants en surpoids et obèses atteint 30% alors qu’en Allemagne, Chypre, Serbie et Monténégro, les taux sont les plus bas (13 à 15%).

En France, le taux de surpoids et d’obésité avoisine 18%. Chez les enfants plus âgés, dans 9 pays européens, on observe en moyenne 14 % de filles et 17 % de garçons en surpoids. Ces chiffres passent respectivement à 31 % et 28 % à l’âge de 15 ans. Et enfin, l’obésité atteindrait 5 à 9 % des 13-15 ans.

La cartographie européenne du surpoids et de l’obésité donne des informations capitales à l’OMS pour développer ses actions de santé. En tout état de fait, il est urgent, devant la progression des taux de surpoids et d’obésité, de susciter une réelle prise de conscience publique et de trouver des solutions durables et efficaces pour chaque âge de la vie.

 

Source : Eufic/Doak CM et al. (2012) – Obes Rev 13(2) :174-191

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.