Pour une rentrée en pleine forme avec micronutrition

Pour une rentrée en pleine forme avec micronutrition

La rentrée marque la fin d’une période passée sous le signe de l’insouciance et le début d’une période où le sérieux, l’organisation et la concentration s’imposent. Pour les plus petits comme pour les grands, cela entraîne une certaine forme de stress. Une micronutrition bien adaptée nous permettra d’aborder cette période plus sereinement.

Nos enfants sont soumis à divers états de stress, et les pleurs dans les cours des écoles en sont la preuve. Le changement de repères est mal vécu jusqu’à l’adolescence. Le stress et l’anxiété rendent nos enfants plus vulnérables et atténuent leurs défenses immunitaires. Cette faiblesse va se ressentir ensuite dès les premiers signes de l’hiver avec les infections à répétition.

 

L’alimentation doit apporter au quotidien du magnésium, présent dans les fruits secs, les fruits frais, les céréales complètes et le chocolat (éviter les excès…). Malheureusement, les apports en magnésium ne seront pas toujours suffisants, car les besoins en cas de stress augmentent fortement. On considère que chez les enfants de 4 à 12 ans, les apports doivent être en moyenne de 150 mg à 200 mg par jour et, chez les 13 à 19 ans, de 400 mg. Une supplémentation en magnésium est donc recommandée dès la rentrée pour limiter l’irritabilité, la nervosité et la fatigue.

Afin de prévenir la diminution des défenses générales et limiter les infections habituelles chez l’enfant dès les premiers signes de l’hiver, il faut envisager une réponse apportant des compléments nutritionnels spécifiquement destinés au microbiote, à savoir les probiotiques. Idéalement, pour nos enfants, l’ajout de vitamines C et D est important car ces vitamines agissent en synergie pour stimuler naturellement le capital immunitaire des enfants.

Et comme la rentrée implique également des efforts de concentration et de mémorisation, y compris pour les plus petits, un apport en oméga-3 de type DHA est recommandé. Le DHA, fondamental lors de la période de grossesse, est particulièrement utile à l’enfant pour toutes les fonctions de cognition, ainsi que pour le développement rétinien et cérébral.

Comme il n’est pas simple de donner à manger aux enfants du poisson contenant des DHA (saumon, sardine, maquereau,..), on peut apporter ces DHA par le biais de capsules d’huile de poissons, souvent désodorisées pour en faciliter la prise.

Les compléments alimentaires INOVANCE répondent aux exigences de l’organisme de nos enfants, pour entamer la rentrée en toute quiétude !

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.