Perdre du poids est la 1ère étape du processus d’amaigrissement ; la seconde est la stabilisation des résultats. Celle-ci est durable si les conditions de perte de poids ont été satisfaisantes.

1- Se faire aider par un professionnel de la nutrition :
Un médecin, une diététicienne sont parmi les professionnels de santé maitrisant la nutrition et les différentes méthodes d’amaigrissement; ils contrôlent régulièrement vos résultats pour booster votre motivation. Ils maintiennent une complémentation adaptée pour éviter les carences, frein à votre amaigrissement. Rester fidèle à votre nutritionniste, c’est la 1ère vraie clé de la réussite !

2- Respecter les règles des « métabolismes – catabolismes »
Les calories apportées par les aliments sont essentielles à nos fonctions vitales ; les protéines, lipides, glucides participent aux mécanismes d’ « Assimilation – Transformation ». Les calories non utilisées ou non apportées selon la programmation horaire idéale à leur transformation, seront détournées de leur fonction énergétique pour les réserves de graisse (stockage). Un bon régime doit respecter des apports construits sur la règle des contrôles « Entrée-Sortie » caloriques (études des métabolismes) et construits sur les paramètres de la Rythmonutrition (4 repas journaliers, apports de nutriments au temps opportun).

3- Ne pas engendrer de frustrations
Un bon régime n’affecte pas nos comportements psychiques et ne conduit pas à des compulsions (aliments, alcool,…). Pour éviter les frustrations, il faut bannir les régimes drastiques appauvris d’aliments denses en micronutriments. Idéalement, consommez des aliments à « effet satiété » (protéines), privilégiez les aliments à index glycémiques bas (céréales complètes, légumes) et les bonnes graisses polyinsaturées, apportez certains micropeptides riches en l-tyrosine ou l-tryptophane aidant au bon fonctionnement de l’équilibre nerveux.

4-Garantir une perte de poids en graisse et non en muscles
La perte de poids durable passe par la perte de masse grasse qui favorise l’acceptation d’un nouveau schéma corporel harmonieux. Pour perdre les graisses et conserver sa masse maigre, il faut consommer des protéines. Lors d’une diète protéinée, l’accent est mis sur des protéines de haute qualité contenant les acides aminés essentiels, avec de 1.2g à 1.5g de protéines/kg de poids corporel.

La durabilité des résultats repose sur une stratégie globale de nutrition impliquant un professionnel de santé, des règles fondées sur les métabolismes, nos horloges de nutrition et des densités nutritionnelles et micronutritionnelles favorisant l’acceptation du régime et la perte des graisses corporelles.

Pin It on Pinterest