Respiration et yoga pendant la grossesse

Respiration et yoga pendant la grossesse

Pendant  la grossesse, apparaissent de nombreux changements dans votre corps. Ces changements ont pour but de vous protéger et de favoriser la croissance et le développement de votre bébé.

L’un des changements les importants se produit au niveau de la respiration. Il est donc normal que vous ayez une sensation de « manque d’air », surtout pendant le dernier trimestre. L’accroissement de l’utérus provoque une élévation du diaphragme, ce qui diminue la capacité respiratoire des poumons. Comme mécanisme de compensation, et pour maintenir une oxygénation correcte, aussi bien pour vous que pour votre bébé, l’organisme augmente le volume d’air mobilisé en augmentant la fréquence respiratoire.

Pour que ces sensations désagréables disparaissent ou du moins soient le moins pénible possible, nous vous conseillons de faire du Yoga.

Le Yoga est une technique millénaire originaire de l’Inde, dont le nom signifie « union ». Cette pratique consiste en une série d’exercices de respiration et d’élongation. Le yoga, combiné à d’autres exercices cardiovasculaires comme la marche, est idéal pour la grossesse, non seulement parce qu’il permet de maintenir une bonne forme, mais aussi parce qu’il tonifie les muscles, donne plus de flexibilité à vos articulations, améliore votre ciculation, bref vous donne force et vitalité.

Le Yoga peut aussi vous aider à vous relaxer et à améliorer votre respiration, deux bénéfices très utiles le jour de l’accouchement. La première chose enseignée en cours de Yoga est la technique de respiration, connue sous le nom de « ujayi ». Il s’agit de respirer profondément et lentement par le nez jusqu’à remplir complètement les poumons d’air. Ensuite, il faut expirer l’air jusqu’à la compression maximum de l’estomac.

Ces exercices de respiration vous éviteront de contracter vos muscles au moment des contractions douloureuses qui précèdent l’accouchement. La relaxation de tous les muscles favorise le déroulement naturel de l’accouchement, en le rendant plus court et moins douloureux.

 

 

 

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.