Rythmonutrition et perte de poids

Les êtres humains sont des êtres dont le fonctionnement dépend d’horloges internes.

Parmi ces rythmes biologiques, il faut mentionner le rythme circadien. Il participe dans l’assimilation et la transformation des nutriments, et se divise en 2 cycles (ou nycthémères) :

  • Le premier nycthémère (de 5h à 17h) : au cours de cette période, l’organisme utilise les nutriments ingérés pour obtenir de l’énergie (garantir la dépense énergétique).
  • Le deuxième nycthémère (de 17h à 5h) : c’est à ce moment-là que les nutriments sont emmagasinés et utilisés pour les réparations et les régénérations tissulaires.

Ces concepts doivent être pris en compte, non seulement dans notre vie quotidienne, mais aussi dans le cadre de la gestion de la perte de poids.

Ainsi, il est préférable d’apporter lors du petit déjeuner des aliments contenant des acides gras saturés qui seront utilisés pour fournir l’énergie nécessaire au bon fonctionnement de notre organisme. On trouve des acides gras saturés dans le fromage, les œufs, le jambon ou encore le beurre.

Suivant ces principes, les protéines devront être consommées au cours du petit-déjeuner (fromage, jambon, œufs). Il faudra éviter les sucres d’absorption rapide (pain blanc, céréales sucrées, etc.), mais il est possible de consommer des glucides d’absorption lente, contenus par exemple dans le pain complet.

A midi, il sera préférable de manger des aliments riches en protéines, comme de la viande rouge, qui contient un acide aminé appelé tyrosine, dont nous avons besoin dans la première partie de la journée pour garantir une bonne clarté mental et un bon dynamisme. Il faudra aussi consommer des légumes et des glucides d’absorption lente (légumes, pâtes, pomme de terre, riz, etc.). Ces aliments devront être ingérés en quantité adéquate au cours du premier nycthémère pour qu’ils continuent à fournir de l’énergie tout au long de la journée.

Il est essentiel de retenir que les repas « forts » d’un point de vue calorique doivent être ingérés à midi, car s’ils sont consommés la nuit, ils favorisent le stockage sous forme de graisse.

Lors du goûter, on s’offrira un fruit, ce qui constitue une alternative naturelle à la pâtisserie industrielle et aux gâteaux.

La nuit, mise à part notre ration habituelle de légumes, il est recommandé de manger du poisson bleu pour son grand contenu en acides gras, très utiles pour réparer nos cellules.

En somme, si vous savez QUOI, QUAND et POUR QUOI manger, vous aurez parcouru la plus grande partie du chemin. Le secret de tout régime réussi consiste à donner à votre organisme ce dont il a besoin à chaque moment de la journée.

 

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.