Rythmonutrition et Micronutrition

Rythmonutrition et Micronutrition

La rythmonutrition est la discipline qui étudie les rythmes biologiques de notre organisme. Si la nutrition est en relation avec les nutriments tels que les protéines, les lipides et les glucides, la micronutrition quant à elle se centre sur les micronutriments comme les vitamines, les minéraux, les oligo-éléments, les acides gras essentiels, les probiotiques, les acides aminés, etc.

La micronutrition permet de synchroniser notre horloge biologique en nous apportant une meilleure gestion du « capital santé ».

Si l’on observe les différents rythmes biologiques selon leur période, on peut distinguer 2 grands rythmes :

  • Ultradiens, qui durent quelques minutes ou quelques heures, tout en restant inférieurs à 24h.
  • Circadiens, qui durent en moyenne de 20 à 28h, et qui incluent les rythmes lunaires (24h08mn) et les rythmes infradiens (mensuels, saisonniers, annuels, pluriannuels).

Les rythmes ultradiens comprennent le fonctionnement des cellules, les sécrétions hormonales, les pulsations cardiovasculaires et vacuolaires, la production de spermatozoïdes, ainsi que les cycles du sommeil, comme le cycle lent et le cycle paradoxal.

Quant aux rythmes circadiens, influencés par l’alternance jour/nuit, ils comprennent la température corporelle, les variations de glycémie, l’alternance veille/sommeil, la sécrétion des neuromédiateurs et les rythmes féminins « ovulations-menstruations ».

Il faut signaler que les micronutriments participent au bon fonctionnement de tous les rythmes biologiques, quels qu’ils soient.

Prenons par exemple l’aptitude à trouver le sommeil. La mélatonine, l’hormone du sommeil, est sécrétée à partir de la tombée du jour, lorsque diminue l’intensité lumineuse. Mais son apparition est également conditionnée par la libération de sérotonine, elle-même dépendante du tryptophane, un acide aminé. Ainsi, pour avoir une bonne sécrétion de mélatonine, le tryptophane devra être apporté majoritairement en milieu d’après-midi, en association avec les vitamines de groupe B.

Pour le bon fonctionnement de nos cellules cérébrales, il est conseillé de prendre le soir des acides gras essentiels comme les omégas 3. Et pour la lutte anti-radicalaire, il faut consommer des vitamines A-C-E et des minéraux antioxydants en fin de journée. Quant aux oligoéléments qui participent à la respiration cellulaire, ils sont à prendre en début de journée. Le fonctionnement des cellules immunitaires est optimisé par des apports de vitamine D et de probiotiques en tout début de journée.

Nos performances physiques et intellectuelles dépendent de nos cycles biologiques : les cellules ayant reçu en quantité adéquate et aux heures appropriées les bons micronutriments agissent alors conformément au rôle pour lequel elles ont été programmées.

 

Inovance vous offre des compléments alimentaires adaptés aussi bien à vos rythmes biologiques qu’à votre âge.

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.