Le surpoids augmente le risque de cancer

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié une étude qui démontre que l’obésité est liée à 8 types de cancer.

Ysonut, le laboratoire spécialiste en Nutrition-Santé,  souligne l’importance d’un poids optimal pour préserver la santé.

L’Organisation Mondiale de la Santé  (OMS) a publié récemment une étude élaborée par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) qui démontre la relation de huit types de cancer avec l’obésité et le surpoids.

Selon les résultats de cette étude, chez les adultes, on ne peut nier le rapport existant entre l’excès de graisse et le cancer, comment cela peut entraîner l’apparition des tumeurs à l’estomac, au foie, à la vésicule, au pancréas, aux ovaires et à la thyroïde, ainsi que l’apparition de méningiomes et de myélomes multiples. Ces résultats  montrent qu’il est possible de diminuer la probabilité de souffrir de ces types de cancer en réduisant les niveaux de graisse corporelle.

“Chaque nouvelle étude confirme cette terrible réalité”, ajoute le Dr. Jarne, en rappelant que tout cela peut être évité si le patient maintient un poids optimal, adopte de bonnes habitudes alimentaires et fait régulièrement de l’exercice.

“C’est pourquoi l’ensemble des médecins, en général, et Ysonut en particulier, se réjouissent de la publication de ces études et de la communication de leurs résultats à la population”. Selon les résultats de l’étude que l’OMS vient de publier, les essais réalisés sur des animaux ont démontré que le surpoids augmente effectivement l’incidence de différents types de cancer, et  qu’un régime de restriction calorique réduit le risqué de cette maladie, d’où l’importance du maintien d’un poids optimal, comme l’assure l’expert d’Ysonut.

Ce rapport offre aussi des chiffres sur l’incidence de l’obésité à niveau mondial.  En 2014, 640 millions d’adultes étaient considérés obèses, ainsi que 110 millions d’enfants et d’adolescents en 2013.  Il y aurait donc ainsi, dans le monde, plus de personnes en surpoids ou obèses que de personnes à poids normal. L’étude mentionne aussi qu’en 2013, l’obésité et le surpoids auraient provoqué 4,5 millions de décès.

Les conclusions de cette étude coïncident avec les déclarations des experts, qui nous alertent depuis longtemps à ce sujet, ainsi qu’avec des études antérieures qui  avaient déjà établi un lien entre l’absence de graisse corporelle et certains types de cancer.

“ Nous insistons depuis longtemps,  dans nos formations adressées aux médecins, sur l’importance d’une sensiblilisation des patients à ce sujet, car l’obésité  tue non seulement par le biais des maladies cardiovasculaires, mais également du cancer.”  déclare le Dr. Philippe Sarazin, membre de l’équipe médicale spécialiste des Laboratoires Ysonut.

“Chaque nouvelle étude confirme cette terrible réalité”, ajoute le Dr. Jarne, en rappelant que tout cela peut être évité si le patient maintient un poids optimal, adopte de bonnes habitudes alimentaires et fait régulièrement de l’exercice.

“C’est pourquoi l’ensemble des médecins, en général, et Ysonut en particulier, se réjouissent de la publication de ces études et de la communication de leurs résultats à la population”. Selon les résultats de l’étude que l’OMS vient de publier, les essais réalisés sur des animaux ont démontré que le surpoids augmente effectivement l’incidence de différents types de cancer, et  qu’un régime de restriction calorique réduit le risqué de cette maladie, d’où l’importance du maintien d’un poids optimal, comme l’assure l’expert d’Ysonut.

Ce rapport offre aussi des chiffres sur l’incidence de l’obésité à niveau mondial.  En 2014, 640 millions d’adultes étaient considérés obèses, ainsi que 110 millions d’enfants et d’adolescents en 2013.  Il y aurait donc ainsi, dans le monde, plus de personnes en surpoids ou obèses que de personnes à poids normal. L’étude mentionne aussi qu’en 2013, l’obésité et le surpoids auraient provoqué 4,5 millions de décès.

 

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.