Micronutrition proteger la peau grâce aux micronutriments

Comment avoir une belle peau ? Comment avoir un teint éclatant ?

Notre peau est le miroir de notre santé. Nous devons la soigner, car elle est exposée à de multiples agents environnementaux tels que les polluants atmosphériques, les rayonnements U.V., les substances chimiques pro-oxydantes de certains microorganismes, la fumée de cigarette, l’ozone… Le stress oxydatif est permanent. Mal géré, il conduit au vieillissement prématuré cutané et, dans le pire des cas, au cancer de la peau.

Maintenant plus que jamais, il est nécessaire d’établir des stratégies pour augmenter la protection de la peau vis-à-vis des U.V. ; et ce, dès les premiers jours de rayonnement solaire intense.

D’habitude, on recommande de diminuer l’exposition au soleil, d’utiliser des crèmes solaires et des vêtements protecteurs. Il existe un autre type de protection, moins connu, mais dont les résultats ont été démontrés. Il s’agit d’une nutrition qui apporte des micronutriments spécifiques pour la protection cutanée.

La supplémentation en carotène est efficace pour lutter contre l’apparition de coups de soleil. Son effet bénéfique a été observé à partir d’une consommation quotidienne de carotène de 20 mg/j pendant au moins 10 semaines. De la même façon, la consommation de lycopène et de zéaxanthine induit un effet protecteur contre le rayonnement U.V.

Les caroténoïdes contenus dans les fruits, les légumes, le thé et certaines plantes constituent des antioxydants naturels qui sont distribués sur toute la surface cutanée et dans toutes les couches cutanés : la graisse sous cutanée, le derme, l’épiderme et le sébum. On peut prolonger cet effet protecteur par une consommation régulière pendant toute la période estivale ; et cela dès le plus jeune âge.

Variez vos menus en privilégiant les légumes et les fruits frais de couleur jaune, orange, rouge (de préférence culture BIO). La couleur vive indique la présence naturelle des caroténoïdes.

Une supplémentation en antioxydants cutanés peut s’avérer nécessaire du mois de mai à août. Pour lutter contre la perte d’élasticité et la sécheresse cutanée liée à la déshydratation estivale, il faut consommer des acides gras essentiels (GLA, LA et ALA). Et garantir la biodisponibilité des micronutriments, l’apport complémentaire d’un symbiotique (probiotiques + prébiotique) se révèle d’un grand intérêt.

Les produits  Inovance PROBIOVANCE D10 Inovance BOURRACHE-CASSIS et Inovance DERMOVANCE offrent l’avantage d’une stratégie complète et efficace pour obtenir une peau éclatante et protégée pendant tout l’été.

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.