Système immunitaire et agressions hivernales

Système immunitaire et agressions hivernales

Chez l’homme, le système immunitaire se construit très tôt, les étapes fondamentales de cette construction se produisant dès les 1ers âges de la vie…. Le système immunitaire repose sur des composantes génétiques (immunité innée non spécifique) et sur une défense spécifique (production d’anticorps et lymphocytes spécifiques). Certaines caractéristiques extérieures, dites environnementales (alimentation, stress, pollution, maladies, vieillissement,…), peuvent déséquilibrer et menacer notre immunité.

–  Le rôle du système immunitaire :

Son but est de détruire et de neutraliser tout ce qui nous est étranger et porte atteinte à notre santé (bactéries, virus, protéines étrangères).

–  Qu’est-ce que le système immunitaire ?

Notre système immunitaire est associé à différentes muqueuses : peau, nez, pharynx, amygdales, bronches, glandes lacrymales, vagin et, surtout, le système intestinal. Siège central du système immunitaire, l’intestin contient un microbiote spécifique protecteur (100 000 milliards de bactéries), soit 60 à 70% des cellules immunitaires, reliées à 100 millions de neurones. L’équilibre de l’écosystème intestinal repose sur l’équilibre de notre flore bactérienne, des cellules immunitaires, ainsi que des autres organes digestifs (foie, pancréas,…).

– Les principales menaces :

a – les agressions virales connues :

L’humain a toujours été confronté aux virus (étymologiquement : « poison »), comme la varicelle, la rougeole, les hépatites, les grippes, mais aussi le SIDA. Une fois le virus identifié, il est possible de créer un vaccin et d’établir un calendrier de vaccination spécifique à chaque âge de la vie pour construire une 1ère barrière de défense. On peut aussi prescrire des médicaments (antibiotiques) pour lutter contre les symptômes déclenchés par ces virus.

 

b- les agressions du système intestinal :

Il existe une diversité de facteurs pouvant menacer notre système intestinal, et partant notre système immunitaire : une mauvaise alimentation carencée en micronutriments ou en fibres, un apport excessif en médicaments perturbant la santé des organes digestifs, des maladies spécifiques du colon, les allergies et les intolérances alimentaires, le stress, le vieillissement ou un microbiote présentant une flore déséquilibrée ou réduite.

Renforcer notre système immunitaire est possible !

Partagez-le avec vos amis
  • gplus
  • pinterest

Laissez votre commentaire

Les commentaires sur ce blog sont modérés. Ils ne seront publiés qu'une fois révisés par un administrateur.