25 ans à l'écoute de votre santé

Vision et valeurs

Présence Internationale

Comité médical

Pourquoi Protéifine?

Rythmonutrition

Snacking Santé

Recettes

L'expertise médicale en Nutrition-Santé

Lorem ipsum dolor est

Nos produits

Lorem ipsum dolor est

Provio

Probiovance

Lorem ipsum dolor est

Programme de formation

Lorem ipsum dolor est

Équipe de Formateurs

Lorem ipsum dolor est

Campus Ysonut Academy

Lorem ipsum dolor est

La micronutrition pour prévenir des infections

La micronutrition pour prévenir des infections

Rhume, bronchite, grippe, gastro-entérite… Avec le retour du froid, les maladies hivernales pointent le bout de leur nez ! Il existe de nombreuses solutions pour renforcer son système immunitaire, dont la micronutrition, véritable alliée en cette saison. 

Renforcer son microbiote intestinal

Le microbiote compte 100 000 milliards de micro-organismes qui peuplent notre intestin. Ces bactéries exercent de nombreuses fonctions de digestion, mais également de défense. Le microbiote empêche en effet les germes pathogènes qui sont ingérés quotidiennement de s’implanter dans le tube digestif. Le microbiote stimule aussi la formation des cellules de défense et aide à les rendre plus actives. Découvrez notre article à ce sujet : https://www.ysonut.fr/blog-fr/roles-du-microbiote-intestinal/

Face à une infection bactérienne, il est possible que la prise d’antibiotiques perturbe le microbiote intestinal. Or, les antibiotiques n’éliminent pas que les bactéries responsables des maladies, ils éliminent aussi une partie des « bonnes bactéries » qui peuplent nos intestins. Une flore intestinale perturbée, peut avoir des effets néfastes sur la santé

Dans cette étude, des chercheurs ont montré que chez 21 participants ayant reçu un traitement antibiotique, l’éradication des bactéries intestinales était presque complète. Au bout de 6 mois, ils ont observé un rétablissement progressif de la plupart des espèces bactériennes. Cependant, 9 familles de bactéries bénéfiques manquaient à l’appel et quelques bactéries, indésirables avaient pris place dans l’intestin. Il faut en moyenne 18 mois pour retrouver un microbiote en bonne santé ! Une alimentation saine et une activité physique régulière sont recommandées. Une supplémentation en probiotiques peut être un plus pour aider l’intestin à retrouver ces bactéries bénéfiques . Ils sont à prendre pendant ou après un traitement d’antibiotiques pour reconstruire et/ou enrichir le microbioteintestinal. 

Notre complément PROBIOVANCE AB a été spécifiquement formulé pour rétablir un bon équilibre de la flore intestinale lors de la prise d’antibiotiques. Il apporte 3 souches de lactobacillus (Lactobacillus acidophilus, helveticus et rhamnosus). Afin de prévenir un déséquilibre du microbiote intestinal, il convient de commencer la supplémentation dès le début de la prise d’antibiotiques.

Focus sur la gastro-entérite 

L’hiver est plus propice à la gastro-entérite. Cette infection virale du tube digestif se manifeste par des diarrhées, mais peut s'accompagnée d'autres symptômes comme les vomissements, la fièvre, les douleurs abdominales. Elle dure entre cinq et sept jours en moyenne.

Si ces symptômes apparaissent, il peut être intéressant de faire une cure de probiotiques. Les probiotiques renforcent les défenses du tube digestif. Ils exercent une fonction barrière empêchant l’adhésion des pathogènes, et contribuent à réduire les douleurs abdominales associées à la gastroentérite. À la suite de l’infection, ils permettent de rééquilibrer la flore intestinale qui a été altérée.

Notre complément PROBIOVANCE INSTAN se présente sous forme de stick orodispersible. Il est adapté́ pour une prise directe afin de soulager rapidement les diarrhées et maux de ventre associés à la gastroentérite. Chaque stick apporte 5 souches de ferments lactiques naturellement présentes dans l’intestin, et ahutement dosées (30 milliards), ainsi que des fibres et de la vitamine C. 

Stimuler les défenses immunitaires

En parallèle des probiotiques, il est essentiel de renforcer ses défenses immunitaires avec des gestes simples autour de ces 4 piliers : l’alimentation, la gestion du stress, le sommeil et l’activité physique.

• Une alimentation saine : l’alimentation est un facteur déterminant pour le système immunitaire. Il existe donc quelques recommandations à suivre :

- Privilégiez une alimentation équilibrée en protéines, glucides, et matières grasses de bonne qualité. Elle doit être variée et adaptée aux saisons et aux étapes de la vie de chacun.

- Réduisez les apports en aliments riches en sucre et soyez vigilant face au sucre caché !  

- Évitez les graisses animales saturées, préférez les graisses insaturées riches en acides gras essentiels : huiles vierges de 1ère pression, à froid, riche en oméga 3 (colza, lin, noix, cameline) ou les petits poissons des mers froides (anchois, sardines, maquereaux)

- Augmentez la part de légumes et les fruits

- Favorisez les aliments bio et de saison pour éviter les pesticides et perturbateurs endocriniens.

• Le stress : le stress peut provoquer une baisse importante de l’immunité. Et oui, le système immunitaire est en relation étroite avec notre psychisme. Aussi, les chocs émotionnels, les problèmes psychologiques et les conflits relationnels peuvent altérer le fonctionnement de l’immunité. Pour vous aider à mieux gérer votre stress, vous pouvez essayer différentes méthodes de relaxation : méditation, sophrologie, yoga, cohérence cardiaque (…) afin de les intégrer dans votre quotidien. Trouvez lacméthode qui fonctionne pour vous, afin de réduire le stress. 

• Un sommeil réparateur : Le manque de sommeil diminue la capacité de l’organisme à se recharger, se nettoyer et produire des globules blancs. Il est recommandé de dormir entre 7 et 9h par nuit. Un organisme reposé sera plus à même de lutter contre les agressions extérieures. 

• Une activité physique régulière : Pratiquer une activité physique régulière permet également de booster l’immunité. En effet, durant une activité physique, des hormones du bien-être, les endorphines, sont libérées. On se sent ainsi mieux après notre séance, plus détendu(e), notre degré d’anxiété diminue et cela agit positivement sur notre sommeil. Trouvez le sport qui vous plaît afin de booster votre motivation et essayez d’en faire une habitude afin de profiter de ses bienfaits. 

Miser sur les solutions naturelles 

- La vitamine D elle est importante pour les os, mais aussi pour un fonctionnement normal de notre système immunitaire. La raison est que notre première ligne de défense, les lymphocytes T, ne sont activés qu’en présence de vitamine D. Par ailleurs, elle régule l’inflammation en produisant des substances immunitaires anti-inflammatoires. Vous pouvez la retrouver dans les poissons gras (saumon, le thon, le hareng, la morue…), les produits laitiers (lait, fromage, beurre), les œufs ou encore l’huile de foie de morue. Cependant, 75% des personnes adultes présentent un déficit de vitamine D, particulièrement en période hivernale quand l’exposition au soleil diminue. L’académie Nationale de médecine recommande une prise quotidienne – quel que soit le taux sanguin – de 3000 à 4000 UI jours en période hivernale, voire plus en cas de déficit avéré.

- La vitamine C,participe au bon fonctionnement du système immunitaire par son action antivirale et immunostimulante. . Puisqu’elle n’est pas synthétisée par l’organisme, elle doit être apportée par l’alimentation ou par une supplémentation en acérola (vitamine C naturelle). Elle est également présente dans des fruits comme le pamplemousse et le citron. On notera aussi que la vitamine C exerce une action anti-oxydante sur les radicaux libres, ce qui lui permet de protéger le thymus, organe clé du système immunitaire.

- L’échinacée est une plante qui stimule le système de défense de l’organisme et peut ainsi aider à combattre les coups de froid. Vous pouvez la retrouver dans notre complément Immunovance, Les extraits de plantes sont garantis sans pesticides, sans métaux lourds ou autres polluants, et non irradiés.

- La gelée royale, est également sécrétée par les abeilles nourricières et réservée en priorité pour nourrir la reine des abeilles. La gelée royale apporte de nombreux bénéfices : elle agit comme un véritable stimulant général de l’organisme et aide à lutter contre la fatigue. Elle renferme une teneur élevée en protéines, acides gras essentiels et sels minéraux. 

Si, à un moment donné, le corps a besoin d’un coup de pouce extérieur, on peut avoir recours à diverses supplémentations naturelles contenant des vitamines, des minéraux ou des extraits de plantes. Ceux-ci permettent de renforcer l’efficacité du système immunitaire, de lutter contre les infections de l’hiver ou d’en alléger les symptômes. Au-delà de la micronutrition, d’autres petits gestes simples permettent de prévenir les infections. Nos mains étant les principales responsables de la transmission de virus, il est préférable de se laver les mains plusieurs fois dans la journée. Et pour aller plus loin, nous vous recommandons notre article dédié à ce sujet : https://www.ysonut.fr/blog-fr/comment-renforcer-ses-defenses-immunitaires-naturellement/


RECHERCHE D’ARTICLES
DERNIERS ARTICLES
Soigner les petits maux de l’été pour des vacances sereines
Soigner les petits maux de l’été pour des vacances sereines
L’influence du microbiote sur le poids
L’influence du microbiote sur le poids
Le SIBO : Une maladie intestinale encore méconnue
Le SIBO : Une maladie intestinale encore méconnue
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières

Plus d'articles par catégories

Plus d'informations

+ Micronutrition (49)

Plus d'informations

+ Vie Saine (19)

Plus d'informations

+ Perte de poids (10)

Plus d'informations

+ Microbiotes (10)

Plus d'informations

+ Recettes Protéifine (25)