25 ans à l'écoute de votre santé

Vision et valeurs

Présence Internationale

Comité médical

Pourquoi Protéifine?

Rythmonutrition

Snacking Santé

Recettes

L'expertise médicale en Nutrition-Santé

Lorem ipsum dolor est

Nos produits

Lorem ipsum dolor est

Provio

Probiovance

Lorem ipsum dolor est

Programme de formation

Lorem ipsum dolor est

Équipe de Formateurs

Lorem ipsum dolor est

Campus Ysonut Academy

Lorem ipsum dolor est

La Vitamine D : indispensable à notre santé !

La Vitamine D : indispensable à notre santé !

Pour bien traverser le changement de saison, il est important de veiller à son système immunitaire. Certaines vitamines lui sont indispensables, c’est le cas pour la Vitamine D. D’ailleurs les études montrent que 8 à 9 Français sur dix sont en déficit de vitamine D à la saison froide. Découvrez dans cet article ses fonctions, pourquoi elle est indispensable à notre organisme, les quantités recommandées, et enfin où la retrouver. 

La Vitamine D : Pourquoi est-elle essentielle à notre santé ? 

La vitamine D est une vitamine liposoluble que l’on retrouve sous deux formes : la vitamine D2 produite par les végétaux et la vitamine D3 produite par les animaux. Sa particularité est qu’elle synthétisée par l’organisme, au niveau de la peau. Elle est également connue sous le nom de « vitamine du soleil ». La raison est que le soleil est la première source de production pour l’organisme. En effet, la lumière du soleil (plus précisément à l’aide des rayons UV-B) permet à l’organisme de produire de la vitamine D naturelle à l’intérieur de la peau. La réaction entraîne la fabrication à partir de cholestérol de la provitamine D3, qui est ensuite convertie en vitamine D3 grâce à la chaleur des rayons du soleil. Le passage à l’automne, le changement d’heure ou encore le mauvais temps ont un impact considérable pour cette dernière. La vitamine D est pourtant essentielle à notre santé et contribue notamment à : 

Maintenir le système immunitaire Plusieurs études ont mis en évidence que des personnes ayant de bons apports en vitamine D contractaient moins facilement la grippe. La raison est que notre première ligne de défense, les lymphocytes T, ne sont activées qu’en présence de vitamine D. Par ailleurs, elle régule l’inflammation en produisant des substances immunitaires anti-inflammatoires. Elle intervient dans la prévention des maladies dites auto-immunes : diabète de type 1, sclérose de plaques, maladie de Crohn. Selon les études, les risques de ces maladies auto-immunes sont accrus chez les personnes carencées en vitamine.

- Fixer le calcium sur les os :  La vitamine D agit au niveau des intestins et des reins pour absorber le calcium. Le calcium va ensuite pouvoir se fixer sur les os et favoriser leur solidité. La vitamine D intervient donc dans la croissance osseuse et permet de prévenir les fractures et l’ostéoporose.

- Améliorer la force musculaire : La vitamine D joue un rôle très important dans la force musculairePour que les fibres musculaires puissent se construire de façon optimale, elles ont besoin d’un apport suffisant en nutriments mais également en vitamine D

La Vitamine D : Où la retrouve-t-on ?  

La principale source de vitamine D est sa synthèse dans la peau sous l’action de la lumière du soleil (80 à 90%). Être dehors, 20 minutes par jour, avec le visage, les bras ou les jambes découverts, est généralemement suffisant pour faire le plein de vitamine D. Durant la saison froide, le soleil est beaucoup moins présent et les journées sont plus courtes, notre organisme produit alors moins de vitamine D et le risque de carences augmente. D’ailleurs, Près de 80% de la population occidentale et même la majorité des personnes âgées souffriraient d’une carence en vitamine D, selon un rapport de l’Académie de Médecine Française (AMF). Et pourtant, cette vitamine est l’une des plus importantes pour notre corps. 

La bonne nouvelle, c’est que la vitamine D est aussi présente dans l’alimentation. Certains aliments ont en effet une teneur significative en vitamine D, comme : 

- Les poissons gras : En effet les poissons gras, tels que le saumon, le thon, le hareng, la morue…, sont très riches en vitamine D. L’huile de foie de morue est particulièrement reconnue pour ses apports (elle est 100 fois plus riche que les poissons gras). À titre informatif, 10 cl d’huile de foie de morue = 250 μg(1) de vitamine D ! 

- Les produits laitiers : lait, fromage, beurre. Ilsreprésentent une source intéressante de vitamine D. Un grand verre de lait demi-écrémé (300ml) couvrirait 15% des recommandations journalières d’un adulte. À noter que les jus végétaux (lait d’amande, lait de soja etc.) peuvent constituer une alternative au lait de vache, pensez à vérifier sur l’étiquette nutritionnelle de l’emballage la teneur en vitamine D.

- Les œufs : Les œufs représentent une source accessible et peu chère de la vitamine D. 2 œufs apportent 1,88 μg, soit environ 20% des apports journaliers recommandés. Elle est particulièrement présente dans le jaune d’œuf. 

La Vitamine D : En quelle quantité ?   

- Nourrisson : 400 à 600 UI

- Enfant 1 à 3 ans : 400 à 600 UI 

- Enfant 4 à 12 ans : 400 UI 

- Femme enceinte : 600 UI

- Femme allaitant : 800 UI

- Personne âgée : 500 UI

- Enfant et adolescent sportif : 1000 UI 

Pour conclure, le changement de saison modifie et affaiblit nos défenses immunitaires. Pour passer le cap, notre corps a particulièrement besoin de nutriments et notamment de vitamine D. Lors des saisons les plus froides, il est essentiel d’être à l’écoute de son corps et de veiller à son état global (fatigue, déprime, appétit etc.). Une baisse de forme peut être due à une carence en vitamine D. Pour évaluer vos besoins, il peut être conseillé de faire un dosage sanguin en vitamine D.

(1)  : Lorsque l’on évoque le statut de la vitamine D, deux unités sont utilisées pour la quantifier : l’unité internationale (UI) ou en microgramme (μg). À savoir : 1 UI = 0,025 μg ou encore 1 μg = 40 UI. 

RECHERCHE D’ARTICLES
DERNIERS ARTICLES
Le SIBO : Une maladie intestinale encore méconnue
Le SIBO : Une maladie intestinale encore méconnue
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !
Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !
La micronutrition pour prévenir des infections
La micronutrition pour prévenir des infections

Plus d'articles par catégories

Plus d'informations

+ Micronutrition (49)

Plus d'informations

+ Vie Saine (17)

Plus d'informations

+ Perte de poids (10)

Plus d'informations

+ Microbiotes (10)

Plus d'informations

+ Recettes Protéifine (25)