25 ans à l'écoute de votre santé

Vision et valeurs

Présence Internationale

Comité médical

Pourquoi Protéifine?

Rythmonutrition

Snacking Santé

Recettes

L'expertise médicale en Nutrition-Santé

Lorem ipsum dolor est

Nos produits

Lorem ipsum dolor est

Provio

Probiovance

Lorem ipsum dolor est

Programme de formation

Lorem ipsum dolor est

Équipe de Formateurs

Lorem ipsum dolor est

Campus Ysonut Academy

Lorem ipsum dolor est

Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !

Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !

Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !

 

Saviez-vous que l’organisme humain était composé à 90% de bactéries ? C’est ce que l’on appelle les « microbiotes ». Cela comprend les bactéries, virus, champignons (levures, archées et autres micro-organismes, présents sur ou dans le corps humain. Découvrez dans cet article, l’incroyable pouvoir des microbiotes sur notre santé et comment protéger sa flore intestinale, buccale, cutanée, vaginale, oculaire et respiratoire !

 

 

Le microbiote intestinal est le plus connu, il compte environ 100.000 milliards de micro-organismes et pèse environ 1,5 kilogramme chez un adulte. Ce microbiote est le plus important du corps en nombre de micro-organismes et il est impliqué dans :

 

- Les défenses immunitaires : Eh oui, il est essentiel à notre immunité. D’ailleurs, 60 à 70% de nos cellules immunitaires se trouvent dans l’intestin. Le microbiote sert à la maturation et à la stimulation des défenses immunitaires. Il joue un rôle de bouclier contre les agents pathogènes.

 

- La digestion : En effet, il joue un rôle direct dans la digestion car il va assurer la fermentation des résidus alimentaires non digestibles et va faciliter l’assimilation des nutriments. D’ailleurs, un déséquilibre de cet écosystème est susceptible d’entraîner des perturbations, digestives notamment.

 

- Certaines pathologies : Lorsque le microbiote intestinal est perturbé dans sa composition et/ou fonctionnement, on parle de dysbiose. Ce dysfonctionnement peut être dû à un traitement antibiotique qui détruit les « bonnes bactéries » par exemple. Cette dysbiose peut être chronique et liée à une pathologie. C’est le cas, par exemple, lors des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (Syndrome de l’intestin irritable, maladie de Crohn …). Néanmoins, l’alimentation, le stress et le manque d’activité physique jouentégalement un rôle essentiel.

 

Pour aller plus loin, découvrez notre article spécialement dédié au microbiote intestinal : https://www.ysonut.fr/blog-fr/roles-du-microbiote-intestinal/

 

Notre conseil en + pour en prendre soin : L’équilibre de notre microbiote intestinal est fondamental pour notresanté. Une alimentation riche en probiotiques et prébiotiques ainsi qu’une supplémentation en ferments lactiques (avec des souches Lactobacillus, Bifidobacterium…) sont de bons moyens pour préserver ses différents rôles.

Notre complément PROBIOVANCE D10 est formulé avec un mélange de Bifidobacterium bifidum (BB12®), de Lactobacillus acidophilus (LA5®), de Saccharomyces boulardii (levure) et des bifidofibres (FOS – prébiotiques) favorisant un meilleur confort digestif intestinal.

 

 

Tout comme le microbiote intestinal, l’équilibre du microbiote buccal est nécessaire pour conserver une bouche saine. En effet, plusieurs bactéries cohabitent dans la bouche, au niveau des dents et des gencives. Son équilibre peut être menacé par de nombreux facteurs comme l’alimentation, le tabac, le stress ou encore l’insuffisance d’hygiène bucco-dentaire. Une rupture de cet équilibre peut provoquer des infections locales. L'hygiène, les soins bucco-dentaires et une alimentation équilibrée restent les moyens de prévention les plus efficaces. D’ailleurs l’alimentation joue un rôle capital, plus celle-ci est sucrée, plus elle apporte de la nourriture aux germes dangereux pour la santé.

 

Notre conseil en + pour en prendre soin : Une bonne hygiène est primordiale dans le maintien de la santé de sa flore buccale : se laver les dents trois fois par jour, aller chez le dentiste chaque année ou encore éviter de faire des bains de bouche alcoolisés trop fréquemment sont des gestes à adopter au quotidien ! Comme mentionné précédemment, l’alimentation est la clé, en limitant au maximum la consommation de sucres et de boissons acides.

 

Notre complément PROBIOVANCE OR protège votre santé buccale grâce à son association de probiotiques spécifiques et un apport en vitamine C qui contribue à la formation normale du collagène pour les gencives et les dents ainsi que la vitamine D pour son maintien.

 

 

Le microbiote cutané est constitué de micro-organismes, vivant sur la peau. Il est composé de bactéries, de champignons et de parasites. Il existerait plus de 300 espèces de bactéries cutanées ! Les déséquilibres de la flore cutanée peuvent provoquer des pathologies comme l’acné. L’eczéma, quant à lui, s’explique par un manque de diversité bactérienne sur la peau.

Il faut donc « nourrir » les bonnes bactéries afin qu’elles restent majoritaires et qu’elles ne soient pas débordées par les bactéries pathogènes, responsables des imperfections.

 

Par ailleurs, les recherches sur le microbiote cutané montrent qu’un excès d’hygiène peut être néfaste pour la peau, car les bactéries ont un rôle protecteur. Encore une fois, le maître-mot est l’équilibre !

 

Notre conseil en + pour en prendre soin : L’hydratation est la base car nourrir votre épiderme préserve la barrière hydrolipidique et permet de reconstruire la flore bactérienne de la peau. Nous vous conseillons d’éviter les produits lavants alcalins comme le savon et  l’eau micellaire. Enfin, il est intéressant de miser sur les probiotiques afin d’aider à rééquilibrer le microbiote cutané.

 

Découvrez notre complément ACNAVANCE, formulé à base d’extraits de plantes, vitamine B5, minéraux et ferments lactiques afin de contribuer au maintien d’une peau normale.

  

 

Le microbiote vaginal est un véritable écosystème constitué de micro-organismes et est dominé par le genre « Lactobacillus ». La flore de Döderlein, ou flore vaginale, est un élément-clé pour protéger la sphère intime féminine contre les virus et bactéries Tout comme l’intestin, la muqueuse vaginale est recouverte de milliards de bactéries : 1 millilitre de sécrétions vaginales contient 100 000 000 bactéries ! Des échanges bactériens sont possibles entre le microbiote vaginal et intestinal dus à leur proximité.

 

L’équilibre du microbiote vaginal reste fragile et des changements dans sa composition occasionnent des infections. Plusieurs facteurs peuvent venir le perturber comme le tabac, le stress, les lavements vaginaux ou encore les épilations définitives et intégrales. Lorsque le microbiote vaginal est déstabilisé, il ne peut plus jouer son rôle de barrière de défense naturelle contre les virus et les microbes. 

 

Notre conseil en + pour en prendre soin : Afin de le rééquilibrer et d’en prendre soin, les probiotiques peuvent être de véritables alliés ! Extrêmement concentrés en ferments lactiques, ils permettent d’apporter en grande quantité les micro-organismes vivants les mieux adaptés à la flore intime.

 

Face au déséquilibre, les ferments lactiques aident à repeupler et à activer la flore vaginale.  PROBIOVANCE® INTIM, en prise orale, est un complément alimentaire à base de ferments lactiques et manganèse pour le bon développement de la flore intime féminine, dont chaque gélule contient 15 milliards de souches microbiotiques.

                                                                                        

  • Le microbiote oculaire : un microbiote méconnu

 

Il est désormais reconnu par les chercheurs que la plupart des microbes qui envahissent le corps peuvent également attaquer la surface ou l’intérieur de l’œil. Certaines bactéries stimulent la production par les cellules immunitaires de facteurs antimicrobiens à destination des mauvaises bactéries dans le liquide lacrymal. Un œil en bonne santé passe donc par un microbiote équilibré dans lequel les « bonnes bactéries» gardent sous contrôle les « mauvaises bactéries ». Néanmoins, de nombreux facteurs peuvent venir le déséquilibrer comme : la pollution atmosphérique, les systèmes de chauffage et de climatisation ou simplement nos mains, porteuses de bactéries. D’ailleurs, d’après une étude, les lentilles altéreraient la flore bactérienne de l’œil. Ce qui a pour conséquences, le plus souvent, des pathologies de l’œil comme la sécheresse oculaire, les conjonctivites, ou encore les kératites.

 

                                                                                             

  • Le microbiote respiratoire : essentiel à l’immunité

 

Depuis peu, un nouveau microbiote fait parler de lui : le microbiote respiratoire ou encore pulmonaire. Si l’intestin humain contient environ cent mille milliards de bactéries, la biomasse bactérienne pulmonaire est un million de fois plus petite. Malgré sa faible densité, ce microbiote se distingue par sa biodiversité. En effet, le poumon est un terrain de jeu idéal pour les bactéries, qui proviennent en majorité de la sphère bucco-dentaire et digestive.

De multiples facteurs peuvent appauvrir la diversité bactérienne et engendrer un déséquilibre du microbioterespiratoire. Certains sont liés à l’organisme, d’autres sont environnementaux comme le tabac, les infections virales ou encore les traitements antibiotiques. Le déséquilibre du microbiote pulmonaire peut favoriser l’émergence de bactéries ou de champignons pathogènes, ce qui contribue aux maladies respiratoires chroniques comme l’asthme ou encore la bronchopneumopathie.

 

 

Notre conseil en + pour en prendre soin : Au quotidien, il est important d’aérer sa maison et son bureau matin et soir durant quinze minutes au minimum. Nous vous conseillons également d’éviter les bougies parfumées, les parfums désodorisants tels que les parfumeurs d’intérieur. Les parfums d’intérieur contiennent notamment du formaldéhyde utilisé comme conservateur et désinfectant mais qui a la réputation d’être cancérigène.

 

Pour terminer, si l’on pouvait penser que le microbiote agit uniquement sur l’immunité, on se rend compte que nos bactéries ont un impact à différents niveaux de notre organisme. Ces écosystèmes évoluent en permanence. En prendre soin au quotidien est primordial, afin d’être en forme et de nous maintenir en bonne santé. Les probiotiques sont vos alliés, ce sont de bonnes bactéries, présentes également dans l’alimentation et notamment dans les produits laitiers (yaourt, lait fermenté, fromage, kéfir), pensez-y !

RECHERCHE D’ARTICLES
DERNIERS ARTICLES
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !
Les microbiotes humains : vitaux à notre santé !
La micronutrition pour prévenir des infections
La micronutrition pour prévenir des infections
Sport en hiver : Nos conseils
Sport en hiver : Nos conseils

Plus d'articles par catégories

Plus d'informations

+ Micronutrition (49)

Plus d'informations

+ Vie Saine (16)

Plus d'informations

+ Perte de poids (10)

Plus d'informations

+ Microbiotes (10)

Plus d'informations

+ Recettes Protéifine (25)