25 ans à l'écoute de votre santé

Vision et valeurs

Présence Internationale

Comité médical

Pourquoi Protéifine?

Chronobiologie

Snacking Santé

Recettes

L’excellence en micronutrition

Familles de produits

PROBIOVANCE®

Programme de formation

Lorem ipsum dolor est

Équipe de Formateurs

Lorem ipsum dolor est

Campus Ysonut Academy

Lorem ipsum dolor est

Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières

Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières

Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières

Nez qui coule, éternuements, yeux rouges ? C’est sans doute le retour des allergies saisonnières. De mars à octobre, les plantes et les arbres entrent en floraison et répandent leur pollen dans l’atmosphère. 25% des Français y sont sensibles et développent des symptômes allergiques en cette période. Découvrons l’origine des allergies saisonnières et comment agir pour atténuer les symptômes. 

 

Les allergies saisonnières : quelles origines ?

À l'aube du printemps, un phénomène naturel répandu transforme nos environnements : la pollinisation. Si elle est cruciale pour la reproduction des plantes, elle est aussi la source d'un désagrément majeur pour de nombreuses personnes. Les grains de pollen, invisibles mais omniprésents, se dispersent dans l'air et deviennent les vecteurs principaux de ces réactions allergiques : 

 

  • Les arbres et arbustes : Dès la fin de l'hiver, des arbres comme le bouleau, le cyprès, le frêne, ou encore le chêne, commencent à libérer leurs pollens, marquant le début de la saison des allergies pour beaucoup. 
  • Les herbes et Graminées : Entre mai et octobre, ce sont les herbes et graminées qui prennent le relais. 

 

 

Pourquoi notre corps réagit-il au pollen ?

Les allergies surviennent lorsque notre système immunitaire réagit de manière excessive à des substances inoffensives, comme le pollen. Dès lors que les muqueuses sont en contact avec le pollen, l’organisme réagit en produisant des anticorps qui déclenchent la libération d’histamine, substance responsable des symptômes désagréables de l'allergie. 

Manifestations fréquentes : 

  • Respiratoires : éternuements, nez qui coule ou bouché, gorge qui gratte, difficultés respiratoires. 
  • Oculaires : yeux rouges, larmoiement, démangeaisons. 

 

 

Quelles astuces pour se protéger du pollen et réduire les risques d’allergies ?

Quelques gestes simples peuvent être adoptés pendant la période de pollinisation pour limiter les réactions allergiques : 

 

  • Aérez votre logement, au bon moment : lorsque le pollen est présent, il est important de bien faire circuler l’air pour le renouveler au maximum, et cela tôt le matin ou en fin de journée lorsque la concentration en pollen dans l’air est moins importante.  
  • Évitez de se frotter les yeux : les mains sont la partie du corps les plus en contact avec le pollen. Nous saisissons et touchons des objets sur lesquels des grains de pollen sont déposés. Porter des lunettes de soleil en extérieur permet également de protéger nos yeux.   
  • Se rincer les cheveux le soir pour éliminer les pollens accrochés tout au long de la journée.  
  • Evitez de pratiquer du sport en extérieur 

 

 

Un microbiote intestinal en bonne santé pour rééquilibrer son immunité 

Les allergies saisonnières se déclenchent chez les personnes dont le système immunitaire est sensibilisé. Soutenir les défenses immunitaires de l’organisme contribue ainsi à réduire les réactions allergiques.  

Alors qu’environ 60% de notre système immunitaire est situé dans notre intestin, une étude menée par plusieurs centres de recherche européens dont l’Institut Pasteur, a mis en évidence le lien entre déséquilibre du microbiote et réactions allergiques. Leur découverte ? Un microbiote intestinal diversifié, équilibré et riche en bonnes bactéries permet la différenciation et l’activation des systèmes immunitaires dès la naissance du nouveau-né.  

 

Les compléments alimentaires : une solution pour aider à minimiser les réactions allergiques

Soutenir les défenses immunitaires de l’organisme contribue à réduire les réactions allergiques. Parmi les micronutriments favorables au bouclier immunitaire, on trouve la vitamine C et de nombreux antioxydants naturellement présents dans les végétaux (fruits, extraits de plantes). 

 

QUERCETINE COMPLEX contient de la quercétine, de la rutine issue de Sophora du Japon ainsi qu’un extrait de fruit d’argousier apportant de la vitamine C, qui contribue au soutien des défenses immunitaires. 

Quercetine_Complex_Inovance_Alergies 

Une flore intestinale de qualité contribue à une bonne fonction immunitaire. La lactoferrine, naturellement présente dans le lait maternel (notamment le colostrum) et le lait de vache, possède plusieurs propriétés dont celle de réguler l’équilibre du fer. Elle permet ainsi de limiter le développement des mauvaises bactéries en captant le fer dont elles ont besoin pour se développer, contribuant à un meilleur équilibre du microbiote. La lactoferrine peut également stimuler la production d’anticorps pour mieux se défendre face aux agressions.  

 

PROBIOVANCE I10 contient de la lactoferrine et des probiotiques pour la flore intestinale, il présente des effets bénéfiques démontré sur le système immunitaire. 

Probiovabnce_I10_Inovance

 

Bibliographie 

  • Inserm : https://www.inserm.fr/dossier/microbiote-intestinal-flore-intestinale/ 
  • Patrice Debré, Jean-Yves Le Gall. Le microbiote intestinal, Bulletin de l'Académie Nationale de Médecine, Volume 198, Issue 9, 2014, Pages 1667-1684 
  • Gaboriau-Routhiau V, Cerf-Bensussan N. Microbiote intestinal et développement du système immunitaire. Med Sci (Paris) 2016 ; 32 : 961-7. 
  • Conesa C, Bellés A, Grasa L, Sánchez L. The Role of Lactoferrin in Intestinal Health. Pharmaceutics. 2023 May 23;15(6) 
  • Etude clinique sur la viabilité et les effets sur le système immunitaire de Probiovance I, Pr Anne Marie DAVILA UMR INRA 914, Institut National de Recherche Agronomique, Paris.2010. 

Pour aller plus loin 

 

RECHERCHE D’ARTICLES
DERNIERS ARTICLES
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Nos conseils pour limiter l’impact des allergies saisonnières
Le GABA, votre nouvel allié anti-stress
Le GABA, votre nouvel allié anti-stress
La micronutrition, source de santé
La micronutrition, source de santé